Armer les enseignants pour mieux accompagner les étudiants migrants dans l’enseignement supérieur

Les étudiants migrants

L’enseignant doit avoir la capacité d’affronter chez ses étudiants issus de la migration, leur traumatisme intellectuel du « non-sens » lié à leur perte du cadre culturel externe/interne afin de réduire les conditions à risques qui pourraient affecter leur capacité d’apprentissage. Ce défi est particulièrement élevé dans l’enseignement supérieur qui voit jusqu’à plus de 120 nationalités différentes dans une même école spécialisée ou université. Cliquez ici

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*